JBL Playlist : Une enceinte WiFi sans fil simple et efficace

Avec le lancement de la toute nouvelle enceinte baptisée Playlist, JBL innove une fois encore. Pour tous les amateurs des enceintes de la marque, il s’agit probablement d’une véritable consécration. Pour les moins connaisseurs, une seule question compte : cette enceinte JBL Playlist est-elle à la hauteur de ce qu’on dit de la marque ? Est-ce que cette enceinte a du coffre ?

Une enceinte dans son plus simple appareil

Si vous recherchez l’appareil avec le look du siècle, vous pouvez passer votre chemin. L’enceinte JBL Playlist n’est pas de celles qui s’encombrent des détails esthétiques hors normes. Fidèle à la philosophie de la marque JBL, cette enceinte Bluetooth adopte un look ultra épuré qui ne laisse place à aucune fioriture.

Cela n’en fait pas moins un appareil d’une construction remarquable. Précisons que l’enceinte est proposée en trois couleurs à savoir le bleu, le blanc et le noir. Même si elle est presqu’entièrement construite en plastique, ce qui lui permet d’ailleurs d’être extrêmement légère, JBL a fait la part belle à l’élégance en toute simplicité. On remarque une proéminence du haut-parleur qui est protégé par du nylon. Très douce au toucher, cette protection semble conçue pour résister à la poussière et à l’usure.

JBL n’a pas manqué d’apposer fièrement sur l’appareil ses initiaux, notamment sur le radiateur passif de graves situé à l’arrière qui rappelle les haut-parleurs du JBL Xtrem. Sous JBL Playlist est installée une bande antidérapante orange qui lui permet de tenir en place lorsque le volume est mis à fond.

Une connectique minimaliste, mais ultra moderne

Les commandes se font très discrètes sur le haut de l’appareil, se limitant à l’essentiel, à savoir la touche d’allumage, la touche pause/play, la touche d’appareillage et les commandes de volume.

Plus discrètement dissimulées, deux connectiques physiques se trouvent en dessous de l’enceinte, plus précisément entre les deux pieds. Il s’agit d’une entrée audio analogique Jack 3,5 mm pour contenter les utilisateurs de baladeurs et autres connectiques filaires. La présence de l’entrée d’alimentation révèle le statut d’enceinte non autonome de la JBL Playlist qui n’intègre pas de batterie.

De même, si en termes de connectiques, cette enceinte JBL est assez peu fournie, c’est parce qu’elle revendique le statut d’enceinte sans fil. La connectivité est représentée principalement par Bluetooth 4.2 et par Wi-Fi. Elle se limite essentiellement au réseau WiFi2.4 ou 5. 2 GHz.

La simplicité au service de la technologie

Grâce à sa connectivité, la JBL Playlist s’impose comme l’une des enceintes connectées les plus polyvalentes de sa génération, étant compatible à des logiciels comme Chromecast audio, Spotify Connect, Google Music, Pocket Cast.

L’autre point positif de cette enceinte est qu’elle est pensée pour effectuer un appareillage en douceur via l’application Google home. Celle-ci est disponible sur tous les appareils qui fonctionnent sous Android et iOS. C’est ainsi que peut se faire la liaison entre la le modèle que nous testons aujourd’hui et votre routeur Wi-Fi.

À l’instar de la plupart des applications de couplage pour enceinte, celle qu’utilise la JBL Playlist ne peut être considérée comme une référence en terme de choix de configurations. Visiblement, une fois de plus, JLB a fait l’option de l’efficacité, permettant une connexion rapide et une prise en main assez aisée pour le commun des mortels.

Une enceinte hautement ergonomique

En termes d’ergonomie, cette enceinte fait sensation. Dès que l’appareillage est confirmé, l’icône de l’appareil apparaît automatiquement dans l’interface Spotify. Surtout, l’appareil a été pensé pour rester en veille en permanence. Aussi, la touche Powera pour principal rôle de redémarrer l’enceinte en un clic.

Aucun allumage n’est nécessaire, ce qui rend extrêmement pratique l’utilisation de cette enceinte JBL Playlist. C’est d’autant plus pratique qu’il vous suffit de cliquer sur le bouton de lecture pour lancer la dernière playlist en cours sur Spotify. Cette astuce reste valable en cas d’utilisation de Google Cast.

Quant aux réglages de volume, ils peuvent se faire directement depuis votre appareil multimédia, quoi qu’il soit également possible de régler le volume depuis l’application Google home. Dès lors que votre enceinte est connectée à Google home, elle peut utiliser toutes ses fonctionnalités en ce qui concerne la puissance et la qualité sonore.

Grâce à l’intégration de Chromecast audio sur cette JBL Playlist, elle peut être utilisée pour la création de systèmes multiroom. Autrement dit, vous pourrez la coupler avec n’importe quel appareil fonctionnant sous Chromecast afin de profiter de la musique, quel que soit votre position à l’intérieur de votre logement.

Ce système est pensé pour que le volume de chaque appareil puisse être modifié indépendamment de celui des autres. En parallèle, il a été prévu une fonctionnalité baptisée “lag” grâce à laquelle il est possible de paramétrer le son de sorte que tout traitement effectué sur l’un des appareils se répercute automatiquement sur tous les autres.

L’appareillage peut se faire avec des appareils d’autres marques. Ce qui marque un véritable point positif dans ce test de l’enceinte JBL Playlist.

Une bête de son qui cache bien son jeu

Il est facile de se laisser prendre au jeu de la simplicité de l’enceinte JBL Playlist. Pourtant, il suffit de s’intéresser d’un peu plus près à sa fiche technique pour se rendre compte qu’il s’agit en réalité d’une bête de son dissimulé derrière une esthétique réductrice.

En effet, JBL est connu comme étant l’une des meilleures marques d’enceintes en termes de qualité audio. C’est principalement sur le terrain de la qualité d’écoute que le fabricant se démarque de la concurrence.

Ce qui caractérise la qualité sonore de JBL Playlist, c’est certainement sa capacité à reproduire fidèlement les médiums et les aigus. Ce qui reste tout à fait impressionnant lorsqu’on sait que l’accessoire n’intègre que deux haut-parleurs large bande. La qualité du rendu sonore est telle qu’il n’y a absolument rien à reprocher à l’équilibre de la restitution.

Quel que soit le type de contenu joué, la qualité sonore profite d’une transparence remarquable, surtout le spectre audible. Aucune résonance ni confusion n’est à signaler. Au contraire, le matériel profite d’une définition parfaite de timbre et d’un profond respect des nuances.

Seule ombre au tableau, la distorsion légère ressentie sur les aigus, notamment lorsque le son grimpe au-delà de 4 kHz. S’il peut être perturbant, ce défaut reste tout de même excusable, étant donné qu’il n’est réellement perceptible que sur les sonorités qui mettent à l’honneur le spectre aigu. De même, ce défaut persiste lorsque le volume est poussé à son plus haut niveau.

Il n’en demeure pas moins que les sons graves restent tout aussi appréciables, grâce à la présence du radiateur passif. Il assure une diffusion homogène même si l’amplification des basses ne peut se faire que par réflexion des ondes sonores, une fois que vous approchez l’enceinte d’un mur.

Notre avis sur l’enceinte JBL Playlist

Ce décryptage de l’enceinte JBL Playlist révèle un véritable hymne au minimalisme, sans que la qualité du design soit sacrifiée. Il faut vouloir une enceinte aux sonorités exceptionnelles et à l’ergonomie remarquable pour opter pour JBL Playlist. Il s’agit d’un dispositif de qualité exceptionnelle, avec un rapport qualité-prix appréciable.

JBL Playlist Enceinte sans fil avec Chromecast intégré - Noir
  • Lancez de la musique facilement à partir de vos enceintes
  • Ecoutez vos musiques favorites, à tout moment
  • Spotify Connect, une meilleure façon d’écouter à la maison
  • Configuration et commande du multi room simples avec l’application Google Home
  • Profitez de votre musique sans interruption
Enceinte sans fil