Multiroom : Comment mettre de la musique dans toute la maison ?

Le système multiroom permet d’écouter de la musique dans toute sa maison Ă  partir de votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur. Il est aussi bien possible de passer la mĂŞme musique ou de les faire fonctionner indĂ©pendamment. Alors que Sonos Ă©tait le pionner dans cette innovation, les concurrents sont de plus en plus nombreux. Très recherchĂ© depuis quelques annĂ©es, le concept s’est dĂ©veloppĂ©. Il y a tellement de modèles diffĂ©rents qu’on ne sait pas forcĂ©ment lequel choisir. Il est donc intĂ©ressant de bien se renseigner pour choisir un multiroom de qualitĂ© adaptĂ© Ă  ses besoins. Voici quelques conseils et quelques informations pour bien comprendre et choisir l’équipement adĂ©quat.

Le multiroom c’est quoi ?

Le multiroom audio est un système sans fil qui permet de partager et de répartir sa musique au sein de différentes pièces d’un appartement ou d’une maison. Elle vient remplacer son ancêtre, la chaîne hifi immobile qui prend de la place dans une pièce et qu’on utilise rarement.
La multiroom audio permet plusieurs modes de diffusion. Le premier est de pouvoir distribuer la même musique au sein de chaque pièce du logement afin de pouvoir changer de pièce sans abandonner l’ambiance musicale de celle-ci.
L’autre mode peut être très avantageux lorsqu’on a une famille ou qu’on vit en colocation par exemple. Il s’agit de diffuser une musique différente dans chaque pièce. Idéal quand on veut écouter du rap et que son coloc ou son père a envie d’écouter de la musique classique de son côté. Plus besoin de choisir grâce au multiroom.

Pourquoi choisir un système multiroom ?

Certes, chacun pourrait disposer de son propre système de diffusion audio et musical. Mais cette solution risque d’être rapidement très encombrante, coûteuse et pas très pratique. Le multiroom est pour cette raison bien plus intéressante. Mais il y a bien d’autres avantages à choisir ce système.
Contrairement au bluetooth qui demeure figé, le système multiroom est évolutif. Il est en effet possible de commencer par installer une seule enceinte, puis d’en rajouter une autre, puis encore une autre au fur et à mesure de vos envies et de vos moyens.
De plus, la plupart des sociétés qui fabriquent ces systèmes proposent des modèles d’enceintes de formats divers et de puissance changeants. Chacun est ainsi libre d’adapter les enceintes en fonction de leurs moyens et de leurs besoins. Il est donc possible d’installer une enceinte plus petite dans la salle de bain ou dans la cuisine, et une enceinte plus puissante dans le salon ou dans une pièce bien isolée.
De nombreuses marques telles que Bose, Sonos, Pioneer, Yamaha et bien d’autres commencent à développer des enceintes sans fil spécifiquement créées pour le multiroom. On peut trouver aussi bien des enceintes sur secteur que des enceintes sans fil dont la batterie est rechargeable. Il y a donc des solutions adaptées à chaque utilisateur.

Comment utiliser le multiroom ?

Les systèmes multiroom sont composés d’une source, d’une centrale et de satellites.
La source permet de fournir le message audio. Celle-ci peut donc être soit un ordinateur, un téléphone, une tablette ou même un lecteur mp3.
La centrale est quant à elle fait l’interface entre les diffuseurs et la source. Elle connecte la source et permet de choisir quel diffuseur enverra la musique. Cette dernière peut être stockée localement ou peut être streamée (sur toutes vos applications de streaming préférées). La centrale a aussi pour rôle de choisir les morceaux que chaque diffuseur partagera. Elle permet aussi de régler le son pour chaque diffuseur.
Le multiroom utilise en général le wifi. C’est très avantageux car contrairement au bluetooth qui pourrait être une alternative au multiroom, le protocole wifi détruit beaucoup moins la qualité du signal que le mode bluetooth. La qualité audio que propose le multiroom est donc optimale.
Ce système permet également de centraliser la source sur une unique application. Cependant cette dernière peut gérer plusieurs sources et donc plusieurs pièces. Dans un contexte professionnel, le système multiroom est bien plus efficace pour tout contrôler contrairement à un autre système bien plus traditionnel. A un seul endroit on peut choisir de créer des ambiances différentes dans chaque pièce, à partir d’un simple smartphone ou d’un ordinateur. C’est donc le système audio le plus pratique à contrôler.

Quelles sont les limites du multiroom ?

Mettre en place ce système n’est pas facile et rapide malgré les dires des fabricants. Il est fréquent de mettre plusieurs heures avant de pouvoir comprendre comment configurer le système pourtant venté pour sa simplicité d’installation.
Parmi ces obstacles, on note notamment des problèmes de configuration du réseau, des enceintes non identifiées, un signal faible ou instable. Ces obstacles sont fréquents lorsqu’on veut installer un périphérique qui fonctionne grâce au wifi.
De plus, la portée du système peut parfois être insuffisante s’il est installé dans une maison très grande ou qui possède des murs très épais. Il est donc parfois nécessaire de se procurer des répéteurs de réseau qui permettent de rallonger la portée du réseau pour en profiter dans toutes les pièces de la maison, même les plus éloignées de la source wifi. Les fabricants du multiroom proposent d’ailleurs des répéteurs de réseau adaptés.

Comment choisir un système audio multiroom ?

Avant d’acheter son système audio multiroom, il faut absolument analyser un bon nombre de paramètres. En effet, si on veut un système facile à configurer dès le départ, mieux vaut se diriger vers une seule marque qui proposent des appareils appartenant au même écosystème (protocole fermé). Le choix du premier système multiroom est donc extrêmement important. Le choix initial conditionne les prochains appareils que vous voudrez acheter. Car si les systèmes multirooms sont évolutifs, ils ne sont pas moins fermés.

Les protocoles propriétaires et fermés

Les protocoles fermés ou propriétaires sont ceux qui ne permettent pas d’intégrer n’importe quel appareil à l’écosystème. Les protocoles fermés sont composés d’appareil de la même marque.
Parmi eux, la marque Yamaha a créé un système des plus complets qui est l’un des plus performants et satisfaisants du marché avec MusicCast.
Le fondateur Sonos est également très attractif puisqu’il est en place depuis des années avec ses enceintes Play, son réseau Connect Amp, la barre de son Beam et le plateau sonore Playbase.
Bose est également présent avec toute sa gamme SoundTouch.

Les protocoles ouverts

Au contraire des protocoles fermés, les protocoles ouverts permettent d’associer des appareils provenant de plusieurs constructeurs différents.
Le DTS Play-FI peut être pris en charge par les enceintes FlareConnect ou encore les Pioneer/Onkyo. Ces systèmes peuvent donc être compatibles avec de nombreux appareils de diverses marques qui intégrègrent le DTS Play-FI.
La technologie de Google ChromeCast a notamment été conçu pour utiliser les plateformes de streaming sur enceinte ou téléviseur. Elle permet donc maintenant de protocole ouvert. Cela existe depuis les sorties de Google Home et HomePod, les enceintes intelligentes. Grâce à ChromeCast, il est facile de synchroniser plusieurs enceintes tant qu’elles sont compatibles avec cette application.

Les deux types de protocoles sont donc tout aussi pratiques. Cela dépend simplement des goûts et des préférences de l’utilisateur. Mais il est important de prendre en compte cela avant de s’engager.

Quel est le meilleur système multiroom?

Nous avons sélectionnés plusieurs systèmes multirooms qui font partie des meilleurs et des valeurs sûres.

Tout d’abord, la Sonos One possède de nombreux avantages. Elle possède une très bonne qualité de son, un prix abordable comparée à ses concurrentes et possède la commande vocale. Elle fonctionne donc avec Alexa et Google Assistant.

La Sonos Play : 5 est également l’une des meilleures. Elle possède un son encore meilleur et plus puissant. Il est idéal pour les surfaces les plus grandes. Elle sonne d’ailleurs encore mieux si elle est utilisée par paire.

La Bose Home Speaker 500 est au contraire idéale pour les plus petites surfaces entre 10 et 15 mètres carrés. Sa petite taille est d’ailleurs bluffante par rapport à la qualité du son qui en sort.

La Harman Omni 20+ est un modèle moins connu en France, pourtant c’est l’une des meilleures enceintes multiroom. Elle propose une qualitĂ© studio bien supĂ©rieure Ă  celle d’un CD. Le seul bĂ©mol est qu’elle envoie un peu trop de basses. Mais cela peut se rĂ©gler grâce Ă  un Ă©galiseur.

Enfin, la Bose SoundTouch 30 Series III est considĂ©rĂ©e comme la rolls royce des enceintes multiroom. Elle est vraiment l’enceinte leader du marchĂ© actuellement. Grâce Ă  l’application mobile SoundTouch, vous pourrez paramĂ©trer l’appareil de façon très prĂ©cise et l’adapter selon vos envies. On peut Ă©galement utiliser le rĂ©seau d’enceinte sans smartphone ou tablette. L’enceinte se connecte de façon autonome Ă  diverses plateformes en ligne comme Deezer ou Spotify afin de profiter de tous les titres disponibles.